Déjà vu: Manipulations et mensonges

climategate1
Climategate: des cracks de l’informatique auraient découvert des bouts de phrases tirées de courriels entre des chercheurs. Ces bouts de textes, sortis totalement de leurs contextes, démontreraient que le réchauffement planétaire n’existe pas et est le fruit d’une conspiration de scientifiques et d’écologistes, tous des socialistes bien sûr.
Je me souviens d’une stratégie de désinformation semblable dans le dossier des pluies acides vers la fin des années 80 au moment où, comme maintenant, il était évident que les gouvernements concernés allaient agir pour imposer la réduction des émissions polluantes.
Aux États-Unis et même au Canada de prétendus groupes écologistes dont l’ineffable groupe appelé «Citizens for Sensible Control of Acid Rain» et une poignée de chercheurs mercenaires, largement financés par les multinationales des combustibles fossiles, profitaient de toutes les tribunes pour nier le problème. Un parallèle en termes de désinformation peut être établi avec le scandale à la même époque des cigarettiers qui véhiculaient le même type d’informations tordues dans les mêmes buts.
Cela me rappelle un proverbe connu: On peut mentir à quelqu’un longtemps mais on ne peut pas mentir à tout le monde tout le temps…

One thought on “Déjà vu: Manipulations et mensonges

Comments are closed.