Category Archives: Pétrole

Une révolution 100% renouvelable à notre portée!

Par Marc Lebel, coordonnateur Climat-Énergie, AQLPA 

15369853124_9945be71ee_om

« Ça semble toujours impossible, jusqu’à ce qu’on le fasse. » – Nelson Mandela

Coup de théâtre à la Conférence de Lima sur le climat. L’expression « net emission levels near zero » s’est frayé un chemin dans le texte débattu cette semaine dans le cadre de la Plateforme de Durban pour une action renforcée (ADP). Bien entendu, cette percée ne garantit pas une transition décisive vers l’énergie renouvelable, mais ça sent drôlement bon. La science le martèle dans ses rapports aux décideurs, mais on en vient parfois à penser que ça prendrait une intervention divine pour dégager un consensus parmi les Parties réunies une énième fois pour sauver la planète. L’intervention du pape François visant à rappeler la « responsabilité éthique et morale » qui nous incombe par rapport aux dérèglements climatiques et aux plus vulnérables qui en subissent les foudres s’ajoute à la sortie conjointe des évêques catholiques qui plaidaient jeudi à Lima pour la fin de l’ère fossile et la justice climatique[1]. Signe providentiel que des changements importants se pointent à l’horizon? Continue reading

Budget carbone : Angle mort des négociations, impasse de civilisation

Par Alain Brunel, directeur climat-énergie, AQLPA

Pendant qu’à Lima les négociations sur l’avenir du climat se trouvaient bloquées à un jour de la fin officielle de la conférence, malgré une nouvelle dynamique positive impulsée par l’accord sino-étasunien, il faut constater qu’une question majeure reste dans l’angle mort des pourparlers : le budget carbone. Le constat des experts intergouvernementaux sur l’évolution du climat (GIEC) est pourtant implacable. Il y a une limite au nombre de tonnes de dioxyde de carbone (CO2) que l’humanité peut émettre dans l’atmosphère dans les prochaines décennies si l’on veut avoir une petite chance de maintenir l’augmentation de température moyenne du globe à moins de 2° C au cours du siècle. Notre budget carbone global est fini et sera bientôt épuisé. Continue reading

Avis de gros temps pour le pétrole extrême

Par Alain Brunel, directeur climat-énergie, AQLPA

Qcdanslessables_011-L-modif

Pas d’écume sans vague. Le yoyo des prix du pétrole, le matraquage publicitaire et les stratégies d’influence choquantes de TransCanada ou la propagande climato-négationniste du groupe albertain « Friends of Science » sont l’écume de lames de fond déferlant sur le pétrole extrême des sables bitumineux. La vigie qui lance ici l’alerte n’a rien d’un « extrémiste » vert bouteille. Il s’agit du cabinet européen de conseil et de courtage financier Kepler Cheuvreux, dont les actionnaires sont de gros joueurs comme le Crédit Agricole et la Caisse des dépôts et de consignation. Deux études récentes, « Stranded assets, fossilised revenues » et « Toil for oil spells danger for majors » décrivent les trois lames de fond qui sapent lentement mais sûrement le modèle économique des pétroles extrêmes. Continue reading

Les enjeux des négociations sur le climat – La conférence de Lima déterminante pour le succès de celle de Paris en 2015

Par Alain Brunel, Directeur Climat-Énergie, AQLPA et Marc Lebel, Coordonnateur Climat-Énergie, AQLPA

logo_cop_vertical

D’entrée de jeu, Lima devra servir à créer un élan, un climat politique favorable à l’accord devant être signé à Paris en 2015. Il s’agit de s’entendre sur les principes et l’architecture d’un nouvel accord international. Il s’agit aussi d’élever le niveau d’ambition et de s’assurer que chaque État soit prêt à soumettre sa « contribution » nationale de réduction des émissions au plus tard en mars 2015. La somme de ces réductions d’émissions permettra ou non à la communauté internationale de stopper la progression fulgurante de 45% des émissions mondiales de GES depuis 1990. À cet égard, l’annonce conjointe surprise, à la mi-novembre, de l’intention des deux plus gros émetteurs mondiaux de CO2, les États-Unis et la Chine, de réduire leurs émissions de manière significative avec un objectif à long terme impulse une dynamique favorable à ces négociations. D’autant que cette annonce est survenue après celle de l’Europe qui veut réduire ses émissions de 40% en 2030 par rapport à celles de 1990. Le Canada de son côté a été pris les culottes baissées par l’annonce sino-étasunienne et n’a toujours aucun plan fédéral crédible de réduction des GES. Continue reading

Objectif climat Terre vivante : zéro émission nette de gaz à effet de serre d’ici la fin du siècle!

Par Alain Brunel, Directeur climat énergie, avec la collaboration de Marc Lebel  

France leader Hollande in Canada for state visit
Source photo : Le figaro

L’image était belle dimanche 2 novembre à Banff devant les Rocheuses. Le président de la France, côte à côte avec un Stephen Harper ravi, en communion devant un panorama spectaculaire de l’Alberta; avant d’entonner de concert l’hymne aux richesses de la province que les entreprises françaises sont bien placées pour exploiter – et où la pétrolière Total a investi massivement. Malaise chez les écologistes français et fâcheuse coïncidence : le jour même où François Hollande atterrissait pour une première visite historique d’un président français dans la province canadienne de l’or noir, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) rendait public le résumé final des trois rapports des groupes de travail sur la physique du climat, les impacts des changements climatiques et les moyens de réduire les gaz à effet de serre (GES). Continue reading

Climat et énergie : le Québec à l’heure de vérité

Par Alain Brunel, directeur climat énergie, Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA)

cc_quebec_3
Source image : www.monclimatmasante.qc.ca (INSPQ)

Pendant que la planète Apple buzz à ses nouveaux gadgets, la planète Terre a une fièvre qui continue d’augmenter sans médecine pour la résorber. Deux récents rapports de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) et de PricewaterhouseCooper (PwC) tirent de nouvelles sonnettes d’alarme sur les enjeux climatiques et énergétiques actuels. L’heure de vérité sonne aussi à Québec. À la veille des grandes manifestations et du sommet de New York sur le climat et du dépôt officiel du projet d’oléoduc Énergie Est à l’Office national de l’énergie, les contradictions s’empilent sur le bureau du premier ministre du Québec entre les actions nécessaires pour atténuer les dérèglements climatiques et les intérêts économiques de la pétro-finance.

Soulignons que l’OMM relève, entre 2012 et 2013, le plus fort taux annuel d’augmentation du dioxyde de carbone (CO2) depuis 1984. L’OMM mentionne que « des données préliminaires laissent supposer que cela pourrait être dû à la réduction des quantités de CO2 absorbées par la biosphère terrestre alors que les émissions de ce gaz continuent de croître. » Le méthane (CH4), deuxième gaz à effet de serre en importance, 86 fois plus réchauffant que le CO2 sur une période de 20 ans, a atteint un nouveau pic en 2013 « en raison de l’accroissement des émissions anthropiques. Après une période de stabilisation, la teneur de l’atmosphère en méthane augmente de nouveau depuis 2007. » Inquiétant. Continue reading

L’Isle Verte, Lac-Mégantic et la Terre-mère

Le feu déchaîné, la voie du chaos

Par Alain Brunel, directeur climat-énergie, Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA)

À L’Isle-Verte, le curé Frigon a demandé de chercher le sens de cette tragédie qui a frappé les anciens les plus fragiles. Une telle quête de sens s’inspire forcément de la sensibilité, de l’expérience et des dispositions de chacun. Je ne connaissais personne à la résidence de L’Isle-Verte. Mais je voudrais néanmoins tenter de répondre à cet appel en faisant un parallèle avec l’horreur de Lac-Mégantic, – où c’est surtout la jeunesse qui a été fauchée – et en remettant ces événements dans la perspective d’un autre feu qui couve avec la combustion croissante des énergies fossiles.

Tant à L’Isle-Verte qu’à Lac-Mégantic, le feu a pu se déchaîner par suite d’un laxisme législatif, réglementaire et organisationnel. Ici pas de gicleurs, – alors que leur efficacité est connue depuis des décennies – et là un train de pétrole mal identifié dans des wagons trop fragiles, abandonné sans surveillance sur une voie en pente qui aboutissait en plein centre-ville… Dans les deux cas, on peut parler de réglementations insuffisantes, de procédures inadéquates, de manque de moyens, et surtout d’une forme de déni de croire que le pire pouvait arriver. Un jour ou l’autre, le principe de réalité dessille les yeux des aveugles volontaires. Continue reading

Le Canada grand contributeur de l’échec de Rio +20 en négociant au nom des sables bitumineux

Communiqué

Les délégués autochtones et la société civile pointent le Canada du doigt comme étant l’un des pires à Rio

Rio de Janeiro, 21 juin 2012 – Alors que les jeunes et la société civile de partout à travers le monde ont posé une action pour faire monter la pression sur les leaders ici à Rio+20, simulant une plénière du peuple en occupant une partie de l’espace à la Conférence de Rio, le Canada a été identifié, parmi les plus grands pollueurs, comme l’un des pays ayant le plus bloqué le progrès ici à Rio +20 par des représentants des groupes environnementaux et des peuples autochtones qui sont grandement affectés par certains projets de pipelines. Continue reading

Le Canada protège les subventions aux «fossiles»

Alors que tout indique que le Sommet de Rio+20 ne permettra pas les avancées requises pour régler les graves problèmes environnementaux actuels, un mince espoir réside dans l’abolition des subventions aux combustibles fossiles/nuisibles (pétrole, gaz, charbon) qui sont responsables de la majeure partie des émissions de gaz à effet de serre causant les changements climatiques. Continue reading