Category Archives: Prix Fossile

Les enjeux des négociations sur le climat – La conférence de Lima déterminante pour le succès de celle de Paris en 2015

Par Alain Brunel, Directeur Climat-Énergie, AQLPA et Marc Lebel, Coordonnateur Climat-Énergie, AQLPA

logo_cop_vertical

D’entrée de jeu, Lima devra servir à créer un élan, un climat politique favorable à l’accord devant être signé à Paris en 2015. Il s’agit de s’entendre sur les principes et l’architecture d’un nouvel accord international. Il s’agit aussi d’élever le niveau d’ambition et de s’assurer que chaque État soit prêt à soumettre sa « contribution » nationale de réduction des émissions au plus tard en mars 2015. La somme de ces réductions d’émissions permettra ou non à la communauté internationale de stopper la progression fulgurante de 45% des émissions mondiales de GES depuis 1990. À cet égard, l’annonce conjointe surprise, à la mi-novembre, de l’intention des deux plus gros émetteurs mondiaux de CO2, les États-Unis et la Chine, de réduire leurs émissions de manière significative avec un objectif à long terme impulse une dynamique favorable à ces négociations. D’autant que cette annonce est survenue après celle de l’Europe qui veut réduire ses émissions de 40% en 2030 par rapport à celles de 1990. Le Canada de son côté a été pris les culottes baissées par l’annonce sino-étasunienne et n’a toujours aucun plan fédéral crédible de réduction des GES. Continue reading

Le Canada gagne le prix Fossile du Non Accomplissement à vie à la conférence sur le climat de Varsovie

Fossil of the day - bandeau

VARSOVIE, Pologne – Le déshonneur du prix Fossile du Non Accomplissement a été décerné au Canada ce soir lors de la dernière journée officielle des négociations climatiques des Nations Unies. Créé dans la longue lignée des Prix fossile du jour et de l’année, le prix spécial a été donné pour pointer l’échec de longue date du gouvernement Harper à faire des contributions significatives aux pourparlers de l’ONU sur le climat. En lieu et place, le gouvernement Harper tente de bloquer et ralentir les progrès dans les négociations.

« En ayant remporté cinq ans de suite le prix du Fossile colossal – remis au pays qui a fait le plus de dommages aux pourparlers sur le climat – le Canada est dans une ligue à part pour son manque total de crédibilité en matière d’action climatique, » a déclaré Christian Holz, directeur général du Réseau action climat Canada. « L’inutilité du gouvernement Harper dans ce dossier a détérioré la position du Canada dans le monde, malgré le fait qu’une large majorité de Canadiennes et Canadiens veulent de l’action et du leadership sur les changements climatiques. » Continue reading

FOSSILES DU JOUR : Australie – Turquie – Canada

L’AUSTRALIE RETOURNE À L’ÈRE FOSSILE

LA TURQUIE EMBRASSE LE CHARBON

ET LE CANADA SÈME L’INCRÉDULITÉ !

Une traduction AQLPA d’un texte du Réseau Action Climat
http://climatenetwork.org/node/3876

Fossil of the day - bandeau

Le grondement des dinosaures n’a pas été entendu sur Terre depuis des millénaires, mais maintenant, en 2013, à la CdP19, nous côtoyons  une fois de plus des fossiles préhistoriques. Continue reading

Le Canada est de moins en moins influent dans les négociations climatiques

Un Fossile en voie d’extinction ?

Par Marc Lebel, membre de la délégation AQLPA

Malgré les rencontres quotidiennes avec la société civile organisées par Dan McDougall, l’ambassadeur canadien affecté aux changements climatiques, le Canada est de moins en moins crédible lors des réunions annuelles de la Conférence des parties (CdP – COP en anglais) sur les changements climatiques. Ça ne tient pas du hasard. À force de faire preuve de mauvaise foi et d’afficher un parti pris envers l’industrie pétrolière et gazière, le gouvernement canadien est de plus en plus étiqueté comme un mauvais joueur et de moins en moins pris en compte par ses homologues internationaux.

Jadis un ardent défenseur du multilatéralisme, de la médiation, des droits humains et de l’environnement, il ne fait plus de doute aujourd’hui à Varsovie que les représentants canadiens parlent d’abord au nom de l’industrie – des sables bitumineux entre autres qui composent seulement 6% de notre bilan de GES aux dires de M. McDougall – plutôt que de défendre le bien public et de faire preuve d’initiative face à l’urgence climatique.  Continue reading